KACIUS - 12, rue des Pyramides - 75001 PARIS - Tél : 01 42 66 50 70 - kacius.fr

Disparition de la déduction d’impôt du prêt immobilier

L'actualité avec KACIUS Courtage

31 mars 2010

Disparition de la déduction d’impôt du prêt immobilier

Aujourd’hui l’acquisition d’un bien immobilier est incitée par la déduction d’impôt des intérêts. Cette mesure est entrée en vigueur durant l’été 2007 dans le cadre de la loi TEPA (Travail, Emploi et Pouvoir d’achat).
Cependant ce dispositif s’apprête à disparaître pour laisser place à un remboursement instantané au cours de l’année 2011. De ce fait, les acquéreurs de résidence principale ne bénéficieront plus de la déduction d’impôt qui représentait près de 40% des intérêts de leur prêt immobilier la première année et 20% les quatre années suivantes (plafonnée à 7 500 euros annuels). En compensation, les particuliers bénéficieront d’un remboursement forfaitaire et instantané, qui équivaudra à la déduction des intérêts d’emprunt.
Deux nouveautés arrivent avec ce dispositif, la première, le remboursement versé avant l’acte d’achat sera considéré par les banques comme apport personnel dans l’octroi du prêt immobilier, et la deuxième, le caractère forfaitaire du remboursement devrait avantager les ménages les plus modestes. A noter que cette aide variera selon l’emplacement géographique du bien immobilier afin de tenir compte des écarts de prix entre les différentes régions.

◄ Voir la news précédente

Le 22 mars 2010

Baisse surprise des taux immobiliers en Mars 2010

Baisse surprise des taux immobiliers en Mars 2010
Alors que l’on pensait que les taux immobiliers avaient atteint leurs niveaux planchers, ces derniers ont à nouveau reculé au mois de mars. La baisse...
Voir la news suivante ►

Le 06 avril 2010

La chute libre des taux pour les crédits immobiliers

La chute libre des taux pour les crédits immobiliers
Selon l’observatoire Crédit Logement/ CSA, les taux d’intérêts des crédits immobiliers ne cessent de diminuer  depuis fin 2008. Ce mois-ci, les...
Un conseiller vous contactera dans les plus brefs délais.

Vous avez une question ?
On vous rappelle.

Le taux le plus bas
négocié cette semaine

1,15%
sur 15 ans
1,50%
sur 20 ans
1,80%
sur 25 ans

Voir le baromètre complet des taux

Inscrivez-vous à la newsletter KACIUS